Quand les citoyens prennent leurs affaires en main

Depuis trois ans, les magasins généraux reviennent en force dans nos milieux ruraux, mais sous la forme d’entreprises collectives portées par la communauté.

Cet article de Radio-Canada intitulé: « Une coopérative pour redonner vie à Saint-Adelme » nous confirme qu’une communauté prenant en main son développement et se faisant accompagner par des acteurs extérieurs (supralocaux, régionaux ou provinciaux) constitue un modèle d’intervention permettant aux petites municipalités rurales de maintenir une vie économique et sociale dynamique.

Lire la suite

Publicités

Voir plus large…

La MRC de Maria-Chapdelaine (nord-ouest du Lac-Saint-Jean) a récemment réfléchi aux services de proximité ruraux dans une vision de proximité des services déjà évoquée dans un article précédent intitulé : « La proximité des services de proximité?!? ».

Cette vision permet de voir les services nécessaires sous quatre angles : la multifonctionnalité, la complémentarité et réciprocité ainsi que la localisation inusitée. Lors de cette réflexion publique (voir l’article du journal Nouvelles Hebdo paru le 8 avril 2013 intitulé : « Plus de 130 personnes discutent de proximité des services »), Lise Roy, conférencière invitée, mentionnait :

… il faut arrêter de se voir seulement nous et notre petit nombril, il faut envisager ça à l’échelle de plusieurs localités pour se donner des services. Donc, les services que l’on se donne dans un village doivent être combinés à l’offre de services intermunicipale.

Les lieux de rencontres sont indispensables au dynamisme communautaire

Bien que l’article intitulé : Boutenac. Médiathèque, recréer le lien social en milieu rural présente une initiative française, on conviendra que l’histoire ressemble beaucoup à ce que nous vivons dans certaines de nos communautés rurales.

Tout d’abord, les villages se sont dépeuplés. Le dépanneur du coin ou le petit restaurant ou le bureau de poste ou l’école, etc. ont fermé leurs portes.

Ensuite, des néo-ruraux sont arrivés. Ils vivent au village, mais travaillent en ville. Ce phénomène accentue la perte du lien social entre villageois et affaiblit le dynamisme communautaire.

Lire la suite

Ça bouge bien pour les loisirs!

Dans son bulletin de novembre 2012, le Comité Loisir de la MRC du Haut-Saint-François présente de belles réussites et surtout beaucoup de dynamisme sur notre territoire.

On y trouve notamment :

  • le nom des municipalités et organismes ayant bénéficié d’aides financières pour l’acquisition de matériel sportif.
  • la nouvelle page Facebook des loisirs HSF
  • les projets financés par le programme : « Soutien à l’action bénévole »

Finalement, retrouvez toutes les activités disponibles dans le Haut-Saint-François sur BOUGE EN ESTRIE.

Les soins de santé se déplacent…enfin!

Lors de la dernière consultation citoyenne du 26 septembre 2012 à Lingwick, plusieurs citoyens ont exprimé le souhait de contrer l’exode des aînés notamment en leur offrant, de temps en temps, des soins de santé directement dans la municipalité.

Si ce souhait n’est pas encore exaucé dans le Haut-Saint-François, il l’est dans la Municipalité régionale de comté (MRC) de Joliette. En effet, le 2 octobre dernier, le Fil de Presse Lanaudière titrait : La MRC de Joliette et le CSSS de Lanaudière s’unissent dans un projet pilote d’infirmière en milieu rural.

Lire la suite

Il faut toujours sauver l’école rurale

Pour faire suite à l’article du 2 mai 2012 intitulé: » Il faut aussi sauver l’école rurale  » démontrant que la créativité et l’innovation sont des attitudes porteuses d’un meilleur avenir pour toutes les communautés rurales québécoises et garantes du maintien de leurs écoles, voici deux autres exemples révélateurs.

Lire la suite