Les relations humaines au centre du développement rural

Ham-Sud, pas loin de chez nous, vit l’apogée de ses divisions internes avec cette décision de détruire l’église du village. Évidemment, ce n’est pas tant la décision qui est triste que le climat tendu qui semble persister et ralentir le développement de ce petit village de quelque 220 âmes.

Lire la suite

Au-delà de l’autobus…

En milieu rural, l’accessibilité à certains services est un enjeu lié au défi du transport. En effet, sans véhicule personnel, ou par manque de capacités à conduire l’hiver, plusieurs personnes quittent les milieux ruraux, les plus touchés étant les jeunes, les jeunes familles, les aînés et les démunis.

La solution du transport collectif par autobus n’est pas nouvelle, que ce soit par circuit régulier et permanent ou sur appel.  Ces deux formules existent et démontrent qu’elles répondent à un besoin. Cependant, leur coût d’implantation et d’exploitation peut apparaître élevé.

Face à une situation de statu quo, je suis surpris que très peu de MRC rurales aient tenté de promouvoir et de développer un service de covoiturage.

Lire la suite

Quand les citoyens prennent leurs affaires en main

Depuis trois ans, les magasins généraux reviennent en force dans nos milieux ruraux, mais sous la forme d’entreprises collectives portées par la communauté.

Cet article de Radio-Canada intitulé: « Une coopérative pour redonner vie à Saint-Adelme » nous confirme qu’une communauté prenant en main son développement et se faisant accompagner par des acteurs extérieurs (supralocaux, régionaux ou provinciaux) constitue un modèle d’intervention permettant aux petites municipalités rurales de maintenir une vie économique et sociale dynamique.

Lire la suite

Voir plus large…

La MRC de Maria-Chapdelaine (nord-ouest du Lac-Saint-Jean) a récemment réfléchi aux services de proximité ruraux dans une vision de proximité des services déjà évoquée dans un article précédent intitulé : « La proximité des services de proximité?!? ».

Cette vision permet de voir les services nécessaires sous quatre angles : la multifonctionnalité, la complémentarité et réciprocité ainsi que la localisation inusitée. Lors de cette réflexion publique (voir l’article du journal Nouvelles Hebdo paru le 8 avril 2013 intitulé : « Plus de 130 personnes discutent de proximité des services »), Lise Roy, conférencière invitée, mentionnait :

… il faut arrêter de se voir seulement nous et notre petit nombril, il faut envisager ça à l’échelle de plusieurs localités pour se donner des services. Donc, les services que l’on se donne dans un village doivent être combinés à l’offre de services intermunicipale.