Notre modèle de développement territorial

Faire en sorte que toutes les actions de développement menées sur un territoire par différents acteurs (élus, citoyens, organismes sectoriels supra locaux, etc.) convergent vers un même but tout en se soutenant mutuellement afin de concrétiser un rêve, une vision ou tout simplement des objectifs communs. Est-ce possible?

Des modéles existent à travers le monde que ce soit pour des territoires locaux (une municipalité comme celle de Marinaleda en Espagne), des territoires intégrés (regroupement de municipalités comme la Contrée en montagnes dans Bellechasse et comme l’Écoterritoire habité de La Matapédia) ou encore des territoires non administratifs comme la réserve internationale de Ciel étoilé du mont Mégantic qui couvre actuellement trois MRC, mais qui pourrait techniquement être élargi à d’autres municipalités.

Ces modèles ont comme point commun la nécessité de se regrouper pour assurer le développement socioéconomique harmonieux d’un territoire.

Est-ce que le territoire de la MRC du Haut-Saint-François pourrait avoir son modèle de développement?  Si oui, à quoi pourrait-il ressembler?

 

Avenir des églises (Livre VI)

L’avenir des églises n’est pas un sujet nouveau dans AvenirHSF (voir la catégorie Bons coups: * Patrimoine et culture) et c’est toujours le même tiraillement en toile de fond:

  • baisse du nombre de fidèles fréquentant leur lieu de culte;
  • augmentation des coûts d’entretien des bâtisses;
  • volonté de conserver ce patrimoine architectural et paysager, symbole communautaire et identitaire fort.

Lire la suite

Avenir des églises : mode d’emploi

Enfin!  Depuis deux ans, Avenir Haut-Saint-François sensibilise les acteurs du développement à l’importance de bien préparer l’avenir des bâtiments religieux afin d’éviter des crises communautaires (perte d’identité, démobilisation, guerre de clans, etc.)

C’est bien beau la sensibilisation, mais comment passer concrètement à l’action?

Voici la réponse du  Conseil du Patrimoine religieux du Québec (CPRQ) dans son cahier numéro 3/mai 2013 intitulé : « Les municipalités et l’avenir des églises : des implications nécessaires ».

Lire la suite

Des idées d’ailleurs faites pour nous

Afin de conserver leur bâtiment patrimonial, les marguilliers de la Fabrique de Saint-Félix-d’Otis (Saguenay) ont eu l’idée de faire une levée de fonds originale : une vente d’étoiles lumineuses.

Une idée qui pourrait être reprise en toute logique dans le Haut-Saint-François qui se situe dans la première Réserve internationale de ciel étoilé du Mont Mégantic.

Enfin, bonne nouvelle, la bourse Historia pour le patrimoine revient pour la troisième année consécutive. L’an dernier, c’est l’Église Emmanuel United d’East Angus qui a remporté le grand prix. À qui le tour cette année?

Incontournable partenariat, les églises ne font pas exception

Peu importe la question, le problème, le défi ou l’enjeu, les acteurs du monde rural n’ont pas d’autres choix que d’être solidaires et de travailler ensemble pour trouver des solutions.

La création de partenariats entre les acteurs d’une même communauté et avec des acteurs extérieurs est un incontournable. C’est ensemble qu’ils doivent avancer dans la même direction, il en va de la cohérence territoriale (voir le précédent article).

Pour illustrer ce principe, voici un reportage de Radio-Canada :  » Avenir des églises : les municipalités font-elles partie de la solution?  » concernant le défi de conversion des bâtisses religieuses lorsque les activités de culte sont réduites ou complètement arrêtées.

Plusieurs articles ont déjà été publiés sur ce site : « Une conversion optimale d’église « ,  » L’innovation au coeur des églises « , etc.  Ce reportage de Radio Canada démontre à quel point le partenariat entre citoyens et élus est central au développement local.

Une conversion optimale d’église

Même si la conversion des églises s’accélère à travers le Québec, les communautés se cassent toujours la tête pour leur trouver une seconde vie utile.

Comme mentionné dans plusieurs articles précédents (voir, par exemple, « L’innovation au coeur des églises« ), on cherche trop souvent l’usage unique, si bien qu’on en oublie la multifonctionnalité de ces bâtiments.

Lire la suite