Repeupler nos régions grâce aux télétravailleurs

Dans un article paru dans Néorurale.ca en juin 2014 («L’essor du télétravail en milieu rural») Bernard Vachon souligne que les régions rurales québécoises ont tout intérêt à voir dans le télétravail une opportunité permettant de repeupler et de développer nos territoires ruraux.

Selon Bernard Vachon, il est important de considérer le télétravail non pas comme un métier parmi tant d’autres, mais plutôt comme le résultat d’une transformation en profondeur de l’organisation du travail dans nos sociétés développées, touchant ainsi plusieurs métiers.

En France, le Pays de Murat  (qui pourrait inspirer le Haut-Saint-François, notamment avec ses actions ciblant la pollution lumineuse) fait la preuve d’une telle opportunité.

Lire la suite

Publicités

Inventer un nouveau modèle

Et si de notre modèle économique venaient nos problèmes socioéconomiques?

Ah, ce fameux modèle économique «de libre marché» fondé sur le profit et la propriété, censé réguler les échanges et équilibrer nos relations en société.  N’est-il pas quelque peu responsable de cette ruralité à deux vitesses, une qui se vit et l’autre qui se meurt? Lire la suite

Notre modèle de développement territorial

Faire en sorte que toutes les actions de développement menées sur un territoire par différents acteurs (élus, citoyens, organismes sectoriels supra locaux, etc.) convergent vers un même but tout en se soutenant mutuellement afin de concrétiser un rêve, une vision ou tout simplement des objectifs communs. Est-ce possible?

Des modéles existent à travers le monde que ce soit pour des territoires locaux (une municipalité comme celle de Marinaleda en Espagne), des territoires intégrés (regroupement de municipalités comme la Contrée en montagnes dans Bellechasse et comme l’Écoterritoire habité de La Matapédia) ou encore des territoires non administratifs comme la réserve internationale de Ciel étoilé du mont Mégantic qui couvre actuellement trois MRC, mais qui pourrait techniquement être élargi à d’autres municipalités.

Ces modèles ont comme point commun la nécessité de se regrouper pour assurer le développement socioéconomique harmonieux d’un territoire.

Est-ce que le territoire de la MRC du Haut-Saint-François pourrait avoir son modèle de développement?  Si oui, à quoi pourrait-il ressembler?

 

Des opportunités à saisir pour les milieux ruraux

Une fois de plus, c’est une coutume, je laisse cet espace d’écriture au prof Vachon qui propose une suite à son précédent article sur les nouveaux métiers ruraux.

Dans cet article, auquel j’ai fait référence dans « Mieux agir aujourd’hui pour demain…un peu de prospective », le prof Vachon mentionnait notamment que les technologies de l’information et des communications (Internet haute vitesse, téléphonie et informatique) sont des opportunités pour le développement des communautés rurales.

Dans une suite intitulée : « L’essor du télétravail en milieu rural » (Néorurale.ca), le Prof Vachon mentionne que : Lire la suite

Mieux agir aujourd’hui pour demain, un peu de prospective

La prospective est la démarche qui vise à se préparer aujourd’hui à demain. Elle ne consiste pas à prévoir l’avenir, mais à élaborer des scénarios possibles et impossibles dans leurs perceptions du moment sur la base de l’analyse des données  disponibles ainsi que de la compréhension et prise en compte des processus socio psychologiques (extrait de Wikipédia).

Si l’histoire ne se répète pas, les comportements humains se reproduisent (Michel Godet)

Le prof Vachon nous propose dans son article « Activités Footloose, TIC et qualité de vie : trio stratégique du renouveau rural » (Néorurale.ca), la première partie d’une prospective spécifique aux territoires ruraux.

Lire la suite

Avons-nous ce que les urbains recherchent?

Une fois de plus, dans son article : Vos convictions et motivations à l’origine de votre vie rurale? (Neorurale.ca), Bernard Vachon cherche à comprendre ce qui pousse les urbains à venir s’installer en ruralité. Cette recherche est fort légitime. Comment pouvons-nous espérer pouvoir attirer les urbains sans les comprendre?

Dans cet article, Bernard Vachon lance un appel à tous les néo-ruraux de s’exprimer sur le site Neorurale.ca afin d’analyser les raisons profondes qui poussent des personnes à changer de vie. On peut ainsi s’attendre à une analyse plus approfondie dans les prochains mois.

Lire la suite

Comprendre ce qui attire les urbains… et les retenir

Si Bernard Vachon n’était pas là il faudrait l’inventer. Son article intitulé : « Pour une installation réussie à la campagne » tire avec talent les grandes lignes sur ce qu’il faut comprendre et savoir pour attirer les urbains, ce que notre Centre local de développement appelle : la rurbanisation.

On retrouve dans cet article, les résultats d’un sondage réalisé en 2009 auprès d’urbains.

Premier chiffre intéressant, 19,5 % des urbains pensent s’installer en ruralité (soit environ 700 000 adultes).

80 % sont attirés par la tranquillité et les grands espaces (la Nature).

Près de 60 % choisiraient une municipalité rurale plutôt qu’une autre pour la disponibilité des services et sa proximité des grands espaces. Seulement 8,6 % feraient leur choix seulement pour le coût d’acquisition d’un terrain ou d’une maison46 % pourrait faire ce choix grâce à la présence d’Internet haute vitesse.

Lire la suite