Prendre le temps pour mieux agir sur l’avenir

Et si pour une fois on se risquait à prendre le temps de bien faire pour mieux agir.

Et si pour une fois, nous cherchions à bien comprendre et à bien connaître afin de créer plus de cohérence et de synergies dans nos actions.

Et si pour une fois, nous cherchions à travailler autrement afin de bâtir l’avenir du territoire sur du solide, pour celles et ceux qui nous suivent, pour les générations futures.

En bref, et si pour une fois nous prenions le temps de développer notre solidarité plutôt que de toujours agir dans l’urgence et de façon isolée.

Qu’avons-nous à perdre ?

C’est au fond ce que propose la démarche globale et intégrée (DGI) du Haut-Saint-François lancée publiquement le 20 septembre 2014 par une rencontre d’une journée regroupant plus de 150 acteurs (citoyens, élus, gestionnaires, agents de développement et représentants ministériels estriens).

Lire la suite

Le tourisme rural, faire les bons choix

Choisir de créer un produit touristique rural sur les bases d’un produit touristique urbain ne semble pas être une bonne idée, car il y a un risque de dénaturer l’attrait principal pour le rural.

Ça, c’est ce que je dis, mais sur quoi je me base pour le dire.  Ai-je fait une étude sérieuse auprès de touristes ruraux ou je me fis seulement à mon instinct qui, entre nous soit dit, bénéficie d’une bonne marge d’erreur ?

Puisque je n’ai pas fait d’étude sérieuse sur le sujet et que mon instinct n’est pas à 100% fiable, j’ai choisi de faire une petite recherche sur le tourisme rural qui m’a conduit chez nos cousins français ayant étudié le sujet à travers la grande enquête : Destination campagne.

Les lignes ci-dessous sont directement extraites du magazine français Village, spécialisé dans le développement rural, et dont on peut être très fier qu’il ait rédigé, au printemps dernier, un article d’inspiration sur NOTRE Cité-École Louis-St-Laurent. Lire la suite

Repeupler nos régions grâce aux télétravailleurs

Dans un article paru dans Néorurale.ca en juin 2014 («L’essor du télétravail en milieu rural») Bernard Vachon souligne que les régions rurales québécoises ont tout intérêt à voir dans le télétravail une opportunité permettant de repeupler et de développer nos territoires ruraux.

Selon Bernard Vachon, il est important de considérer le télétravail non pas comme un métier parmi tant d’autres, mais plutôt comme le résultat d’une transformation en profondeur de l’organisation du travail dans nos sociétés développées, touchant ainsi plusieurs métiers.

En France, le Pays de Murat  (qui pourrait inspirer le Haut-Saint-François, notamment avec ses actions ciblant la pollution lumineuse) fait la preuve d’une telle opportunité.

Lire la suite

Inventer un nouveau modèle

Et si de notre modèle économique venaient nos problèmes socioéconomiques?

Ah, ce fameux modèle économique «de libre marché» fondé sur le profit et la propriété, censé réguler les échanges et équilibrer nos relations en société.  N’est-il pas quelque peu responsable de cette ruralité à deux vitesses, une qui se vit et l’autre qui se meurt? Lire la suite

Des ingrédients afin de réussir une démarche collective de planification territoriale

Pour faire suite aux deux derniers articles, j’ai le goût de vous partager une toute récente étude réalisée dans le Témiscamingue par la Chaire de recherche Desjardins en développement des petites collectivités et intitulée : «Le comité de diversification des municipalités de l’Est Témiscamien : étude d’une démarche collective de planification et de développement territorial » (E.Audet et P.Leblanc, décembre 2014, 36 pages).

Cette étude a «pour but d’analyser une démarche collective de planification et de développement (…) en mettant en lumière les processus et les mécanismes collectifs à l’oeuvre dans la redynamisation» d’un territoire.

Lire la suite