Dékessé ?

AVENIRHSF est né en Juin 2011 et il est  le premier espace virtuel permettant d’échanger sur nos expériences en développement des communautés. Ces échanges s’organisent autour de 4 catégories d’articles.

  1. Aides financières ou techniques :un petit coup de pouce pour s’organiser ou pour réaliser des projets.
  2. Bons coups : des idées et projets d’ici et d’ailleurs démontrant l’esprit d’entreprise des citoyens et des élus pour améliorer leur milieu de vie et la vie économique de leur communauté.
  3. Info-Pacte : tout ce que vous devez savoir sur le fonds du Pacte rural.
  4. Développer ? : une série d’articles dévoilant les bases du développement à l’origine du dynamisme de certaines communautés rurales.

La page Accueil vous présente plus de 250 articles classés dans l’ordre de parution. La rubrique Archives les répertorie selon leur mois de sortie.

Citoyens, élus ainsi qu’employés municipaux et d’organismes de développement, apprenons ensemble comment on peut faire bouger les choses !

Ce blogue est le vôtre !  N’hésitez pas à « prendre la parole » en commentant les articles.

Abonnez-vous  gratuitement afin de recevoir les articles dès leur sortie (voir : »Recevoir le prochain article ») 

—————————————————————-

* Connaissez-vous ces citations ?

  1. « Nous ne savions pas que c’était impossible, alors nous l’avons fait ».
  2. « Un peuple sans rêve est un peuple sans avenir ».
  3. « If you can dream it, you can do it »

Les plus grands progrès de l’humanité sont issus des rêves les plus fous qui, à force de persévérance, sont devenus réalité.

Prenons en main la destinée du Haut-Saint-François et de ses 14 municipalités, nous avons tous un rôle à jouer !

* Le saviez-vous ?

On ne part pas de rien, des équipes de développement se mettent en place dans chaque municipalité et pour l’ensemble du territoire afin de faire des bilans des actions passées et préparer l’avenir du Haut-Saint-François.

6 réflexions sur “Dékessé ?

    • Si la question porte sur un fonds spécifique, dans le HSF, permettant de financer des projets dans ce secteur, la réponse est non.

      Par contre, Il existe peut-être d’autres sources de financement (soit liées à ce secteur, mais d’origine provinciale ou fédérale; soit non liées à ce secteur, mais favorisant l’entrepreneuriat collectif ou individuel) qui pourraient être utilisées.

      À souligner qu’Il y a, dans ce secteur, des projets majeurs en cours : la filière Carbone 13 et le Centre de tri (Valoris). Dans ces deux cas, des politiques de financement pourraient être instaurées territorialement pour favoriser le développement de ce secteur. Toutefois, il manque encore quelques étapes avant que ces projets démarrent.

  1. Ce genre d’initiative (forum ou blogue citoyens pour le développement) est intéressante et semble fonctionner ailleurs, comme par exemple, en Mauricie.

     »Blogue Mauricie » a débuté en novembre 2010, dans le même esprit qu’AVENIR HSF. Est-ce que le HSF va montrer autant de dynamisme, sinon plus, que l’équipe mauricienne ?

    Pour en savoir plus sur  »Blogue Mauricie »: http://www.bloguemauricie.ca/

  2. J’aimerais partager avec vous ces derniers mots de Jack Layton. Que l’on soit d’accord ou non avec ses idées politiques, il faut reconnaître qu’il était un leader hors pairs, et ces mots en sont la preuve:

    – Mes amis, l’amour est cent fois meilleur que la haine. L’espoir est meilleur que la peur. L’optimisme est meilleur que le désespoir. Alors, aimons, gardons espoir et restons optimistes. Et nous changerons le monde.

    Chaleureusement,

    Jack Layton

  3. Les consultations citoyennes sont incontournables lorsqu’il s’agit de parler de l’avenir d’un village, d’une ville ou d’une région. Après Chartierville qui a fait un bel exercice le 20 août dernier, Racine (Val-Saint-François) fera de même le 24 septembre prochain. Pour ceux qui aimeraient voir comment ça se passe et qui ont manqué celle de Chartierville, c’est un rendez-vous !

    http://municipalite.racine.qc.ca/Journal/LeRacinoscope_vol.13_juillet_2011_Web.pdf

    À qui le tour dans le Haut-Saint-François ?

  4. Une ressource qui a permise le développement de l’ensemble des municipalités entre Sherbrooke et Québec, est devenue une artère morte qui a engendrée les pertes d’emplois, pertes d’investissements et qui a accentué l’exode de nos jeunes.
    Il semble que peu d’élus sont conscients de la valeur d’un mode de transport économique afin de contrer l’handicap d’être loin des centres urbains.
    Il semble que peu de personnes responsable se préoccupent de la lutte à la pollution et surtout les Gaz à Effets de Serre.
    Il semble que trop de nos élus accordent une priorité aux loisirs tandis que nous ne pouvons plus être considéré comme une région prospère.
    Je m’explique mal le comportement des élus et des organismes responsables face à la perte d’une ressource que les maires des municipalités entre Mégantic et Montréal ont identifiés comme indispensable !
    Un chemin de fer ne fait pas juste desservir des clients ! Il est un outils de promotion afin d’attirer les investisseurs !!
    Le chemin de fer du Québec-Central devrait-être pour nos élus et fonctionnaires responsables, l’élément en haut de la liste des priorités !
    Ce chemin de fer appartient aux québécois ! C’est au MTQ d’accorder à notre chemin de fer autant d’entretien que pour l’autre chemin qui est asphaltée !
    Lorsque les biens et personnes pouvaient voyager à moindre cout, il y avait plus de tourisme et de jobs.
    Il est urgent et prioritaire que le chemin de fer le Québec-Central redevienne l’artère pour redonner vie à notre belle et grande région !
    East Angus est amputés de centaines d’emplois payants depuis que le chemin de fer s’est vu abandonné ! Personne n’a accepté de faire un lien entre les couts de transport, des copeaux et des produits, avec la rentabilité de l’usine !! Faudrait peut-être que quelqu’un se penche sur la différence des couts et la compétitivité de nos produits !
    Sans un chemin de fer en bon état et géré par des gens responsables comme l’équipe de Sartigan de la Beauce, toute notre grande région n’a aucune chance de voir l’économie permettre d’espérer que nos enfants pourront s’établir ici chez-nous !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s