Des investissements de plus de 1 million en 2 ans, le Haut-Saint-François se dynamise !

Les 14 municipalités du Haut-Saint-François ainsi que quelques organismes ont réalisé pour 1 044 242$ de projets permettant d’améliorer la qualité de vie de la population. Au total, 35 projets ont été réalisés ou le seront d’ici la fin de 2016 grâce au Pacte rural et au Fonds de développement des territoires (FDT – volet local). C’est évidemment sans compter les nombreux autres projets réalisés et à venir sans le soutien financier du ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire (MAMOT).

Ces 35 projets ont pour objectif d’apporter une nouvelle dynamique au territoire. Parmi eux notons : les nouvelles activités citoyennes de la Cité-École, le marché public (Westbury), le démarrage de Moisson Haut-Saint-François, le Cœur villageois (Cookshire-Eaton), l’aménagement des infrastructures (La Patrie), le développement touristique du Parc Walter MacKensie (Scotstown et Hampden), la promotion et les Journées villageoises de la Contrée du Massif Mégantic, les infrastructures évènementielles (Lingwick), le Village Allemand (Chartierville), le Lawrence community center (Newport), les jardins communautaires et éducatifs (Bury), le parcours de santé globale (Saint-Isidore-de-Clifton), les aménagements du transport collectif (Ascot Corner), le processus de développement durable (Weedon), la mise en valeur du patrimoine (East Angus), le Théâtre pour tous (Commission scolaire), etc.

Parmi les grands bouleversements de 2014, dont le lancement en janvier 2014 et l’abolition à l’automne 2014 de la 3e Politique nationale de la ruralité 2014-2024, le gouvernement Couillard a remplacé le fonds du Pacte rural par le Fonds de développement des territoires (FDT). En fait, le FDT a remplacé plusieurs fonds de soutien aux territoires ruraux. Dans son fondement, ce changement bénéficie aux MRC rurales en leur permettant de définir leurs priorités de développement sans contraintes extérieures.  Le problème est que le total de tous les fonds remplacés est inférieur au montant du FDT octroyé.  En bref, ce que les MRC ont gagné en latitude, elles l’ont perdu en capacité d’action.

En 2015, malgré la réduction globale de l’aide, la MRC du HSF a décidé d’allouer des sommes à chaque municipalité comme c’était le cas avec le Pacte rural. Ainsi, les 14 municipalités ont pu se prévaloir du Pacte rural et du FDT afin de réaliser une partie de leurs projets d’avenir. D’ici la fin de 2016, un 2e FDT sera disponible pour le Haut-Saint-François.

Face à la réduction des investissements publics, la démarche globale et intégrée visant une coopération extraordinaire entre tous les acteurs au bénéfice de la qualité de vie de la population devient essentielle. À ce titre, notons que plusieurs municipalités de l’est du territoire ont travaillé ensemble autour de certains projets comme ceux de la Contrée du Massif Mégantic.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s