L’éloignement des marchés, un argument qui tombe peu à peu

Les gens d’affaires le disent, il n’est pas facile de maintenir un commerce en milieu rural à cause de la faible densité de la population.

La conséquence est que les ruraux, qui ont le goût d’entreprendre, quittent les villages afin de bâtir leur rêve ailleurs, dans les grands centres urbains, près des « grands marchés de consommateurs ». Évidemment, ces ruraux sont surtout des jeunes de 18 à 35 ans, le capital social le plus important pour la survie de nos villages.

Heureusement, les temps changent et l’arrivée de nouvelles technologies modifie les comportements.

Par exemple, l’arrivée d’Internet a considérablement modifié nos habitudes de consommation. Non seulement on s’informe beaucoup plus avant d’acheter, mais on achète aussi beaucoup plus en ligne, comme le souligne Annie Lavoie dans son article : « Le commerce en ligne poursuit sa progression au Québec ».

L’exemple de l’entreprise « Rien ne se perd, rien ne se crée » (confection artisanale de vêtements) située à Saint-Sévère (un village de 330 habitants) prouve qu’il y a de la place dans les villages pour les jeunes entrepreneurs ruraux.

Mais attention, ce ne sont pas tous les produits qui se vendent bien en ligne!

Les produits alimentaires frais semblent avoir de la difficulté avec cette formule de mise en marché. Les expériences de la coopérative l‘Écomarché à Trois-Rivières et du Marché Godefroy à Bécancour, présentées dans l’article de Martin Lafrenière (Le Nouvelliste) : « Commerce électronique, expérience difficile pour les marchés publics », démontrent que les consommateurs préfèrent « …voir, sentir, et toucher… » les produits alimentaires afin de s’assurer de leur fraîcheur.

———————————–

Pour atteindre ses objectifs, il faut notamment unir VISION, DISCIPLINE, CRÉATIVITÉ et INNOVATION  (Georges Saint-Pierre)

Publicités

2 réflexions sur “L’éloignement des marchés, un argument qui tombe peu à peu

  1. Avec raison mais aussi l achat local ou
    Régional est en développement et protégera
    Les petits marches…mais ce n ‘est pas acquis
    Gilles denis

    Envoyé de mon iPhone

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s