Des programmes de financement locaux… il faut savoir innover

Faute de subventions ou programmes extérieurs adaptés aux situations spécifiques à chaque territoire de MRC, certains acteurs prennent le taureau par les cornes et s’organisent à l’interne.

C’est le cas de la région de Nicolet-Yamaska qui a lancé son Fonds d’investissement agroalimentaire financé par le Syndicat de l’UPA de Nicolet, la MRC de Nicolet-Yamaska, la Banque Nationale du Canada et la Fédération de l’UPA du Centre-du-Québec.

L’objectif de ce fonds, à la fois unique et souple, est de : « maintenir le plus possible de petites fermes en milieu rural ». Bernard Marin (administrateur du Syndicat de l’UPA de Nicolet et initiateur du fonds) précise :

Les prêts sans intérêt peuvent atteindre 10 000 $ pour tout entrepreneur de 18 ans et plus. L’aide s’adresse aux projets dont la dimension est non conventionnelle et qui démontrent l’existence d’un marché viable. L’argent peut servir à des frais d’incorporation, des acquisitions technologiques, des brevets ou le fonds de roulement d’une première année d’opération.

Source : Marc Rochette, Le Nouvelliste

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s