Les relations humaines au centre du développement rural

Ham-Sud, pas loin de chez nous, vit l’apogée de ses divisions internes avec cette décision de détruire l’église du village. Évidemment, ce n’est pas tant la décision qui est triste que le climat tendu qui semble persister et ralentir le développement de ce petit village de quelque 220 âmes.

En fait, l’article de Yvan Provencher « L’église de Ham Sud sera démolie » (La Tribune du 5 septembre 2013) souligne le manque de vision commune et surtout la difficulté de trouver des compromis rassembleurs, ce qui conduit à un manque de cohérence dans le développement. Il y a fort à parier que les prochaines décisions, qui ne tiendront compte que d’une des deux visions, ne feront qu’amplifier les divisions internes et souffrir encore plus l’ensemble de la communauté. Si Ham-Sud souhaite attirer de nouveaux citoyens, cette dynamique interne risque fort de limiter tout effort dans ce sens.

On le sait, la relance des villages ruraux dévitalisés est complexe, car elle repose avant tout sur les femmes et les hommes vivant dans ces communautés et sur les ressources extérieures disponibles pour les soutenir et les accompagner. Solidarité, leadership, entrepreneurship, créativité, organisation et persévérance deviennent alors des bases fondamentales pour réussir ce qui est souvent considéré comme l’impossible.  Ce reportage audio de Radio-Canada Relancer un village en déclin: une tâche complexe, mais pas impossible  est particulièrement inspirant.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s