Avenir des églises : mode d’emploi

Enfin!  Depuis deux ans, Avenir Haut-Saint-François sensibilise les acteurs du développement à l’importance de bien préparer l’avenir des bâtiments religieux afin d’éviter des crises communautaires (perte d’identité, démobilisation, guerre de clans, etc.)

C’est bien beau la sensibilisation, mais comment passer concrètement à l’action?

Voici la réponse du  Conseil du Patrimoine religieux du Québec (CPRQ) dans son cahier numéro 3/mai 2013 intitulé : « Les municipalités et l’avenir des églises : des implications nécessaires ».

Dans ce cahier, le CPRQ s’attarde notamment à expliquer pourquoi intervenir et comment le faire en mettant au centre du processus le rôle stratégique incontournable de la municipalité non seulement en tant que facilitatrice, partenaire ou propriétaire, mais surtout en tant que planificatrice à long terme des besoins de son territoire avec les intentions des propriétaires des bâtiments religieux. Le CPRQ souligne ainsi que la prévention a toujours bien meilleur goût.

Plusieurs exemples concrets sont à découvrir dans la catégorie « Bons coups/ *Patrimoine et culture » d’Avenir Haut-Saint-François (voir colonne de droite du Blogue).

Pour conclure, je vous laisse avec le cas de l’église de Sainte-Sophie-d’Halifax  (petit village de 674 habitants dans la MRC de l’Érable) qui permet de voir quelques étapes importantes de la prise en charge des bâtiments religieux par une communauté.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s