Le citoyen engagé au coeur du développement

J’aurais aimé être l’auteur de ce texte de Mélanie Chabot, rédactrice en chef de la revue Kaléidoscope, le développement collectif dans tous ses états, intitulé :  «Le « Nous » de l’éducation» (à lire en page 16).

Bien que je vous conseille grandement la lecture de cet article, en voici deux extraits :

Le développement de nos collectivités exigerait que chacun puisse acquérir les compétences nécessaires pour ensuite agir comme citoyen, pour pouvoir porter ou influencer le changement.

Pour se développer, il faut savoir construire et reconstruire continuellement ses capacités de changement. Il faut apprendre à apprendre. Il faut être patient. (Paul Prévost, professeur retraité et associé de la Faculté d’administration de l’Université de Sherbrooke).

Que dire de plus ?

D’une part, qu’il semble y avoir une différence entre le citoyen simple consommateur de services et le citoyen engagé véritable porteur de développement.

D’autre part, que le passage entre ces deux postures se produit quand le citoyen prend part au développement, autrement dit, quand on lui propose des espaces dans lesquels il va pouvoir s’engager pour sa communauté.

C’est tout simple me direz-vous, mais combien de communautés, de municipalités, d’organismes de développement offrent ces espaces participatifs et démocratiques, égalitaires et équitables, à la fois réflexifs et actifs plaçant le citoyen bien au-delà du siège d’administrateur le limitant à voter dans un processus où les réflexions et les actions sont entreprises par d’autres?

Cet article de Mélanie Chabot nous fait réaliser à quel point le développement est avant tout  un processus dans lequel tous les acteurs (élus, citoyens et professionnels du développement) doivent comprendre qu’ils sont en perpétuel apprentissage du travailler-ensemble afin de coconstruire un avenir collectif  meilleur et, qu’au-delà des projets réalisés et des sommes investies, le citoyen engagé demeure au centre de ce processus.

Une réflexion sur “Le citoyen engagé au coeur du développement

  1. Pingback: Le développement… c’est dans la nature humaine. | Avenir Haut-Saint-François

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s