En route pour une 3e Politique nationale de la ruralité!

Le 21 mars dernier, Solidarité rurale du Québec (SRQ) déposait officiellement au député de Gaspé, Monsieur Gaétan Lelièvre, ministre de l’Occupation des territoires et de la Politique nationale de la ruralité (PNR), son avis pour le renouvellement de cette Politique qui prend fin en mars 2014.

Cet avis fait suite à une grande tournée des régions entamée à l’automne 2011 et terminée au printemps 2012. On se rappellera le passage de SRQ à Cookshire-Eaton  le 31 janvier 2012 à la Salle Guy-Veilleux qui accueillait une centaine de participants des MRC du Haut-Saint-François, de Coaticook et du Granit.

Intitulé « Ensemble, façonnons une nouvelle phase du développement de la ruralité ! » cet avis ouvre la porte sur un véritable projet de société durable.  En effet, l’avis insiste sur le penser et agir différemment permettant la mise en place d’un modèle cohérent d’interventions.

Pour ce faire, SRQ demande au ministre que cette 3e PNR soit renouvelée pour dix ans (au lieu de sept ans pour la politique actuelle) afin de :

  • soutenir la création d’un carrefour d’innovation et de démocratisation des savoirs et des pratiques rurales;
  • créer et soutenir l’utilisation d’une équipe tactique volante;
  • faire émerger les quatre piliers du développement rural : une gouvernance territoriale inclusive, un développement socioéconomique multifonctionnel, le passage à la proximité des services ainsi que la modulation des programmes et l’adaptation des services.

1- Une gouvernance territoriale inclusive

  • Par le renforcement du rôle de la MRC et en élargissant celui du CLD;
  • Par une conversion du schéma d’aménagement en plan de développement territorial intégré;
  • Par un passage progressif à un fonds consolidé;
  • Par un accompagnement accru aux paliers local et supra local.

2- Un développement socioéconomique multifonctionnel

  • Par le regroupement de trois fonctions: Produire, Habiter et Protéger;
  • Produire étant la fonction économique (transport, agriculture, tourisme, forêt, industrie, mines, commerces);
  • Habiter étant la fonction sociale (habitat, culture, vie communautaire, loisirs et éducation);
  • Protéger étant la fonction environnementale (qualité des paysages, faune, flore, biodiversité, etc.)

3- Le passage à la proximité des services

  • Permettant une réponse aux besoins de base des communautés rurales.

4- La modulation des programmes et l’adaptation des services

  • Pour quatre chantiers spécifiques : habitation, utilisation des terres agricoles, transport collectif et éducation.

Enfin, SRQ demande que cette 3e PNR assure un suivi rigoureux de trois chantiers en cours : les groupes de travail de la PNR, les laboratoires ruraux et les réformes des politiques sectorielles.

C’est un total de 18 recommandations qui ont ainsi été déposées au ministre.

En juin 2013, le ministre recevra deux autres recommandations émanant de deux groupes de travail nommés par le ministère et sur lesquels siègent des acteurs de la ruralité.

La 3e PNR devrait finalement être complétée à l’automne 2013 pour les demandes de crédits au Conseil du Trésor et un renouvellement en avril 2014.  Que va-t-il sortir du chapeau? Nous devrions en savoir plus au début de l’année 2014.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s