L’approche multifonctionnelle pour un meilleur développement rural

En 2009, le ministère des Affaires municipales, des régions et de l’Occupation du territoire (MAMROT) a créé et financé le groupe de travail sur la multifonctionnalité de la ruralité dans le but d’aider les communautés rurales à construire un développement harmonieux et durable fondé sur ce qui les caractérise.

Parce que le développement socioéconomique d’un territoire passe par la mise à contribution du potentiel consolidé de ses ressources, de celles de la culture locale et du mode d’organisation communautaire, il est inadéquat de penser le développement rural selon l’approche traditionnelle sectorielle qui divise l’action de développement en secteurs (agriculture, tourisme, industrie, commerces, forêt, culture et patrimoine, etc.).

En effet, cette approche sectorielle, favorisant la production de biens marchands, privilégie les secteurs qui offrent un apport économique au territoire. De plus, chaque secteur étant autonome et indépendant, peu de liens se font entre les secteurs ce qui limite le développement global.

De son côté, l’approche multifonctionnelle favorise la mise en valeur des multiples fonctions d’un territoire qu’elles soient marchandes ou non, mettant ainsi en évidence toute une série de potentialités et d’opportunités, de même que des liens, des synergies ou des incompatibilités entre certaines fonctions, ce qui favorise un meilleur développement.

Selon l’approche multifonctionnelle, un territoire rural a trois fonctions principales qui se subdivisent :

  • produire : fonctions économiques (agriculture, commerces, tourisme, industrie, forêt, etc.)
  • habiter : fonctions sociales (culture, habitat, vie communautaire, loisirs, éducation, etc.)
  • protéger : fonctions environnementales (paysages, faune, flore, etc.)

Ces fonctions ne sont pas figées. Elles doivent être analysées les unes par rapport aux autres afin d’en faire ressortir les occasions d’affaire, les potentiels, et, les liens, les complémentarités et les conflits. Cette analyse est au coeur de l’approche multifonctionnelle qui se veut avant tout inclusive, solide et pérenne. Pour cela, elle repose sur six principes:

  • la participation
  • le partenariat
  • la représentativité
  • l’équité
  • la responsabilité
  • la gestion intégrée (le territoire est un bien commun, un tout indissociable)

Le groupe de travail a notamment rédigé un guide pour s’initier à cette approche, et un recueil de 11 projets pour l’illustrer.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s