Il faut toujours sauver l’école rurale

Pour faire suite à l’article du 2 mai 2012 intitulé: » Il faut aussi sauver l’école rurale  » démontrant que la créativité et l’innovation sont des attitudes porteuses d’un meilleur avenir pour toutes les communautés rurales québécoises et garantes du maintien de leurs écoles, voici deux autres exemples révélateurs.

L’école Centrale de St-Joachim de Shefford a lancé, en 2007, son programme primaire international qui s’articule autour de 5 clés essentielles à transmettre aux jeunes dès le primaire :

  • savoir être: curiosité, créativité, engagement, confiance en soi, coopération, respect, …
  • savoir faire: penser, communiquer, socialiser, se maîtriser, rechercher
  • connaissances: qui sommes-nous ? Où sommes-nous  ? Comment nous organisons-nous ? …
  • cycle d’action: réfléchir, choisir, agir
  • concepts: changement, responsabilité, réflexion, perspective, relation, causalité, fonction, …

Ce programme scolaire a notamment contribué à l’augmentation de la population de cette petite communauté qui est passée de 1 089 habitants en 2006 (en perte démographique de -6% par rapport à 2001), à 1 171 habitants (en gain démographique de + 7.5% par rapport à 2006).

Dernièrement, l’école primaire de St-Félix-d’Otis (Bas-Saguenay) propose un nouveau programme pour l’année scolaire 2012-2013.  

Dans ce programme, la découverte du milieu naturel devient un terrain d’apprentissage pour les matières traditionnelles comme le français et les mathématiques.

On compte ainsi attirer de nouveaux jeunes, accroître la population et lutter contre le décrochage scolaire, autant d’objectifs que nous retrouvons aussi dans le projet de Cité-École de la Polyvalente Louis-St-Laurent d’East Angus.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s