Encore de la belle visite dans le Haut !

Le 23 juin 2011, le HSF accueillait une délégation de hauts fonctionnaires haïtiens intéressée par la démarche de développement mise en place dans le cadre du Pacte rural. Un an après, le HSF accueille une délégation française intéressée par notre Réserve internationale de ciel étoilé (RICE).

C’est sous le thème: « Une MRC rurale peut-elle faire d’une RICE le moteur de son développement économique et social, et, si oui, comment ? «  qu’une quinzaine de personnes (élus, citoyens, professionnels du développement et chercheurs) se sont réunis à la MRC du HSF, le vendredi 15 juin, par un bel après-midi ensoleillé, afin de faire renaître cette réalité: nous appartenons à un territoire distinct, exceptionnel et reconnu internationalement depuis septembre 2007.

Après deux heures d’échanges, les participants ont reconnu qu’une RICE pouvait devenir le moteur du développement économique et social de notre région. Pourquoi ?

Parce qu’une RICE est avant tout un terrain de jeux et non le jeu lui-même. En effet, il ne faut pas voir une RICE comme le projet de scientifiques ou un attrait touristique, mais comme un territoire d’appartenance source de fierté, de mobilisation et d’actions de développement.

Comme le mentionnait Bruno Charlier (co-responsable scientifique du projet de création de la RICE du Pic du Midi de Bigorre), une RICE est un cadre de vie faisant référence à une qualité de vie.

Pour faire suite à l’article précédent d’AVENIRHSF sur l’attrait des jeunes familles, les municipalités du HSF peuvent crier haut et fort qu’elles offrent un cadre de vie et une qualité de vie distincts.

Mais, au-delà d’en faire un simple outil de marketing placé judicieusement sur des outils de communication (pochettes municipales, sites internet, cartes d’affaires, etc.), une RICE est surtout une véritable source d’inspiration pour la réalisation de projets porteurs d’avenir autant dans le développement de réseaux sociaux (organisations de fêtes, d’évènements et d’animations autour du ciel étoilé), que dans le développement d’une économie basée sur ce que peut représenter une RICE : Carrés d’étoiles, entreprises oeuvrant dans le secteur de la protection de l’environnement, circuits thématiques nocturnes, etc.

Bref, tout est possible et tout est à créerà nous de construire et de jouer avec ce territoire qui nous distingue !

De gauche à droite:

  • Michel Chrétien (citoyen de Scotstown)
  • Bruno Charlier (responsable scientifique développement territorial RICE du Pic du Midi de Bigorre)
  • Raymond Fournier (conseiller municipal de Chartierville)
  • Isabelle Couture (agente développement des collectivités, SADC)
  • Nicolas Bourgeois (chargé de projet RICE du Pic du Midi de Bigorre)
  • Sonia Tremblay (agente développement rural / dévitalisées, CLD)
  • Bernard Boulet (coordonnateur pour la protection de la RICE)
  • Thérèse Ménard-Théroux (mairesse de Newport)
  • Céline Gagné (mairesse de Lingwick)
  • Chantal Ouellet (mairesse de Scotstown)
  • Claude Corriveau (maire de Dudswell)
  • Marie-Ève Gagnon (agente développement immobilier et rurbanisation, CLD)
  • Jacques Blain (conseiller municipal Chartierville)
  • Pierre Goulet (directeur Sépaq Mont Mégantic)

Absents sur la photo

  • Gilles Denis (citoyen Cookshire-Eaton)
  • Jerry Espada (agent développement rural, CLD)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s