Sans créativité, pas de développement

Saviez-vous que la créativité s’acquiert et se développe ?

Selon l’éducateur Victor Lowenfeld, le potentiel créatif nécessite simplement d’être mis en pratique pour s’épanouir chez tout être humain.

Si la créativité s’acquiert, il faut y mettre l’effort nécessaire. Selon Mihaly Csikzenmihalyi (auteur et professeur de psychologie à l’Université de Chicago), la créativité est :

le fruit d’un travail ardu qui exige du temps, des connaissances et suffisamment de passion pour s’investir à fond dans son activité de recherche

Selon Camille Carrier (professeur en management à l’Université du Québec à Trois-Rivières), la créativité est un processus durant lequel on réorganise des éléments déjà existants pour en faire du nouveau, ou, dans lequel on transforme, régénère, amalgame des éléments disparates de façon à leur trouver une nouvelle utilité ou à leur donner un nouveau sens.

La créativité se concrétise par la production et le développement de nouvelles idées potentiellement utiles pour une personne, un groupe, une organisation, une communauté, etc.

Camille Carrier distingue créativité et innovation.

La créativité est un processus dans lequel on capte des idées de valeur.

L’innovation est une concrétisation et une exploitation de nouvelles idées, c’est un processus durant lequel on capture la valeur des idées.

Il est clairement reconnu que la plupart des individus freinent, à tort, leur créativité, ce qui est dommageable dans les secteurs exigeant d’être innovant, comme le développement. Voici quelques-uns de ces freins:

  • ne pas se croire capable de créer
  • considérer la créativité comme négative (pelleteur de nuages)
  • surestimer les spécialistes (seuls eux connaissent ce qu’il faut faire)
  • être obsédé par la bonne réponse (peur de l’échec)
  • respecter les règles de façon inconditionnelle (se limiter aux cadres établis)
  • se limiter à nos habitudes (c’est comme ça, pas autrement !)
  • avoir peur de faire rire de soi, d’être hors normes, etc.

Le développement territorial repose sur la capacité des individus qui l’habitent à entreprendre ensemble leur avenir. Il ne peut pas y avoir d’entrepreneurship sans innovation. Il ne peut pas y avoir d’innovation sans créativité. Il ne peut donc pas y avoir de développement sans créativité.

Une réflexion sur “Sans créativité, pas de développement

  1. Pingback: Entreprendre? Ça s’apprend dès le plus jeune âge. | Avenir Haut-Saint-François

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s