La conversion du patrimoine religieux est incontournable

On en parle depuis au moins 2 ans, mais, plus que jamais, la mobilisation autour de la vie de nos bâtiments religieux va croissante, directement en lien avec la fin de plusieurs services religieux en 2013 (c’est dans pas long !).

Restaurer, entretenir, convertir ou démolir, qu’est-ce qu’on fait ?

Un documentaire du cinéaste Bruno Boulianne « Ne touchez pas à mon église »  , tourné en Estrie, et principalement à St-Camille, présente comment les citoyens se sont mobilisés pour conserver la mémoire et l’identité du village. Le cinéaste démontre aussi que ces mobilisations citoyennes ne conduisent pas toutes aux mêmes résultats. En tant qu’acteur du développement (sans jeu de mots), cette différence dans l’aboutissement mérite toute notre attention.

Dans bien des cas, la conversion semble être l’avenue retenue, mais encore faut-il que cette conversion puisse répondre à un besoin clairement identifié et nécessaire à la communauté, ce qui exige une conversion innovante et créative. Le cas de l’église St-Alexandre dans Port Cartier, en est un bon exemple. En effet, deux simulateurs de formation professionnelle y seront installés par le Cégep de Sept-îles.

Si le sujet vous intéresse, le site du Conseil du Patrimoine religieux du Québec couvre plusieurs sujets : aide financière, publications, …  Cet organisme a aussi publié un document intitulé: « Nos églises, un patrimoine à convertir » qui présente des exemples de conversion d’églises à travers le Québec. Bonne lecture !

2 réflexions sur “La conversion du patrimoine religieux est incontournable

  1. On peut regarder le reportage « Ne touchez pas à mon église » sur Tou.tv
    http://www.tou.tv/ne-touchez-pas-a-mon-eglise

    Aussi, pour ceux qui sont actuellement à la recherche d’informations, je vois que le Conseil du Patrimoine religieux du Québec n’offre pas le document « Nos églises, un patrimoine à convertir » sur son site Internet.
    Au CLD, le document est disponible. On peut faire copie à ceux qui le désirent. Il suffit juste de demander (819-560-8500).

  2. Pingback: L’innovation au coeur des églises « Avenir Haut-Saint-François

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s