La mobilisation…c’est payant !

Nous ne savions pas que c’était impossible alors nous l’avons fait.

Cette citation toute simple caractérise certainement l’histoire de la petite église  Emmanuel United d’East Angus qui s’est présentée au concours Historia « Sauvez un bâtiment de chez vous » contre 140 candidats québécois.

Retenue dans le dernier 10, elle devait affronter des bâtisses de régions comme la Gaspésie et le Saguenay dont on connait la force de mobilisation de citoyens tissés très serrés à grandeur du Québec. C’était un peu David contre Goliath, ou encore le dernier qualifié de la LNH en finale de la Coupe Stanley, un rêve un peu fou, mais… pourquoi pas ?

Acharnement ou persévérance ? Détermination ou folie ?  Appelez ça comme vous voulez, mais la petite église l’a remporté ! Un joli petit chèque de 30 000$, histoire de se rénover.

Bien sûr, c’est la mobilisation de toute une ville, de toute une MRC, de toute une région, de citoyens, d’élus et de professionnels en développement, incluant les familles et les amis de toutes ces personnes, qui ressort vainqueur de cette histoire.

La petite église Emmanuel United d’East Angus devient, à partir d’aujourd’hui, le symbole du succès de la mobilisation, et pourquoi pas un futur lieu de rassemblement pour démarrer de nouveaux projets ayant un impact sur une ou plusieurs communautés du Haut-Saint-François.

Une belle leçon qui démontre, à tous ceux qui ne l’auraient pas encore compris, que travailler ensemble, dans la même direction, donne toujours plus de résultats que tout seul dans son coin.

Merci aux initiateurs du projet et rendez-vous au prochain cas de mobilisation dans le HSF.  J’espère que nous n’attendrons pas un autre show de télé !

Publicités

3 réflexions sur “La mobilisation…c’est payant !

  1. Pingback: Des idées d’ailleurs faites pour nous | Avenir Haut-Saint-François

  2. En effet ! La mobilisation a bien meilleur goût pour parodier une publicité. Si chez les plus âgés, on peut la moins percevoir, elle y est active pourtant. À preuve, la mobilisation contre la fusion du CSSS (pour le meilleur ou pour le pire, l’avenir le dira) Et on la sens dans les petites communautés comme celles que nous connaissons sur le territoire. La où je la vois venir, là où on la sent poindre énergique, c’est à la Cité-école Louis-Saint-Laurent. Tous les jeunes de toutes les municip0alités s’y retrouvent. Et l’initiation à la vie politique et active qu’ils y vivent crée un sentiment d’appartenance qui va se manifester quand, leurs études terminées, ils vont gérer après nous, les aînés, les destinées de la MRC. Ils auront compris la force de l’union et le constat qu’ils font de nos faits et gestes, couplé à leurs connaissances nouvellement apprises, dont celle de la nécessité de protéger l’environnement physique et humain, vont les guider pour les prises de décisions en vue d’améliorer la qualité de vie des gens. Tout n’est pas parfait ! Loin de là, mais comme notre territoire est encore presque vierge (lire le spécial forêt paru dans le Journal le Haut-Saint-François13 mars), il sera au centre d’expériences pour définir des politiques d’exploitation sensée des ressources et de l’utilisation maximale des talents vivant sur le territoire. Utopique ? Mais qu’est-ce que l’utopie sinon un rêve réalisable ?

    • que dire de plus après ces belles paroles… le HSF a un bel avenir devant lui, il suffit de le vouloir et de bien s’organiser tous ensemble et l’utopie deviendra petit à petit réalité…c’est déjà commencé!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s