Opportunités en zone verte ?

Attirer de nouveaux résidents dans une municipalité rurale est un véritable défi et constitue presque un paradoxe.  En effet, la ruralité tire une de ses principales richesse de ses nombreux espaces verts qui attirent bien des citadins. Et justement, ces espaces verts sont protégés permettant ainsi de préserver cet attrait. Tellement bien protégés que les nouvelles résidences ne peuvent pas pousser comme des champignons au grand malheur de ceux qui voudraient bien augmenter la densité de leur population pour pouvoir continuer à faire vivre les commerces et services de proximité et toute la communauté.  Bref, c’est un véritable cul-de-sac !

Une première étude a été réalisée par le CLD HSF pour explorer les possibilités de développer en zone verte tout en préservant l’activité agricole. Plusieurs modèles de propriété collective y sont présentés.

Seule la municipalité de Saint-Isidore-de-Clifton tente d’aller concrètement de l’avant dans cette voie. Tout d’abord avec un vrai projet concret d’agriculture collective mené par Marc-Sylvain Pouliot des Jardins de Victoria (jdv@abacom.com), ensuite par une seconde étude menée par un groupe d’étudiants de l’Université de Sherbrooke qui semble voir une opportunité dans la mise en place de fiducies foncières…une solution à suivre de très près.

2 réflexions sur “Opportunités en zone verte ?

  1. Pingback: Dynamiser la zone verte, le dossier avance…ailleurs « Avenir Haut-Saint-François

  2. Pingback: Dynamisation de la zone verte, on l’a! | Avenir Haut-Saint-François

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s